livre

La 5ème vague

Premier tome d’une trilogie dystopique de Rick Yancey, La 5è Vague ne captive pas par son originalité mais par sa belle exécution. 

Dans un monde détruit par une attaque alienne, Cassie est prête à tout pour retrouver son petit frère. Ecrit par Rick Yancey, champion des sagas, ce premier tome sera adapté au cinéma et sort le 22 janvier. Ce qu’on ne fait pas pour son petit frère…

Ayant vu la bande-annonce du futur film avant de commencer le livre, j’avais clairement l’image de Chloé Grace Moretz dans la tête pour interpréter Cassie Sullivan. Loin d’être un reproche, cela colle plutôt bien. Inévitable dans tout livre pour « jeune adulte » (peu importe ce que cela veut dire…), on a le droit à un petit triangle amoureux, entre notre héroïne chérie, Ben Parrish (son crush du lycée, interprété par Nick Robinson (le grand frère de Jurassic World)) et Ethan Walker (mystérieux brun ténébreux qui la sauve d’une mort certaine, interprété par Alex Roe). En revanche, ne vous inquiétez pas trop, c’est loin d’être au centre de l’histoire. L’auteur s’est plus concentré sur l’amour fraternel, avec son petit bout de chou de frère Sam. Toute l’intrique de ce premier tome tourne autour de cette question : arriveront-t-il à se retrouver ?

200-6.gif

Comme je l’ai dit plus haut, ce n’est pas nouveau. Sous fond d’invasion extraterrestre, c’est un récit de survie, comme on en connait beaucoup, dans un monde qui n’est plus que l’ombre de lui-même (à la The Walking Dead). C’est d’ailleurs la partie qui rendra le mieux, selon moi, lors de l’adaptation cinématographique ,vous avez vu cet avion qui se crash dans la bande-annonce (!!!!). En plus de ça, on y voit un personnage principale féminin fort, qui rappelle les succès YA des dernières années (Hunger Games, Divergente), ça sent bien le succès commercial du début d’année.

En parlant de références, le pitch m’a clairement rappelé Les âmes vagabondes de Stephenie Meyer (la maman de Twilight), qui raconte presque exactement la même histoire : invasion extraterrestre, peu de survivants, une fille à la recherche de son petit frère… Elle est prête à tout pour retrouver le seul membre de sa famille encore en vie, elle va rencontrer bien évidemment de gentils garçons de son âge qui vont l’aider, que c’est beau.

Mettons de côté mon ton sarcastique, c’est bien facile, je suis d’accord. Je l’ai quand même lu très rapidement et je commence le tome deux immédiatement, avec une curiosité certaine de voir où l’histoire nous emmène. Et une envie grandissante de relire et revoir Les âmes vagabondes au passage.

200-7.gif

La 5ème vague, 22 janvier en salles.

Un commentaire sur “La 5ème vague

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s