Cinéma

Critique : Divergente 3 – Au délà du mur

Suis-je la seule qui se force à aller voir des suites juste parce que j’ai été voir le premier ?

Divergente 3 : au delà du mur est le troisième film de la saga Divergente. Réalisé comme le second volet par Robert Schwentke, c’est la première partie du dernier tome de la saga Allegiant. Après le message découvert à la fin du 2, Tris est décidée à aller explorer derrière le mur, au risque de trouver des ennemis. Une bonne partie du film est dans la bande-annonce… Du coup warning, spoiler.

 

Le film précédent nous avait laissés languir, qui y-a-t-il derrière le mur? C’est donc le point central de Divergente 3 – pas très subtilement introduit par le sous-titre. Je n’ai pas du tout été convaincue, comme ça a été le cas du 2ème volet, et avec tristesse puisque j’avais bien aimé les livres.

Petit moment très mais très superficiel mais qui m’a personnellement dérangé tout le long du film : la responsable coiffure ou toute personne en charge des cheveux de Tris doit être renvoyée ASAP. C’est pas possible une coiffure comme ça, c’était déjà le cas dans le 2, on ne change pas une équipe qui gagne mais on devrait.

tumblr_o4bgzt611i1umdq0jo1_500.gif
sérieusement.

Soyons sérieux une minute, la saga prend clairement un tournant sf avec ce volet. Les habitants derrière le mur ont accès à une technologie bien supérieure à celle de Chicago, ça fonctionne pas toujours et c’est un peu tiré par les cheveux même pour de la sf – par exemple, les bulles oranges qui les protègent de la toxicité qui leur permet de voler (WTF). Malgré ça, ils introduisent un univers plutôt sympa, par exemple les drones personnels étaient plutôt cool mais  prennent énormément de place dans le film. A chaque scène on se demande « est-ce que c’était vraiment nécessaire ? Est-ce indispensable à l’intrique ? » et la réponse est trop souvent : non. Le scénario ne casse pas trois pattes à un canard et reste très simpliste. J’ai aussi personnellement trouvé que Four était très niais, alors qu’il ne l’était pas avant. La première partie du film traine en longueur avec les différents entre les deux tourtereaux.

On s’enfonce dans le banal, mais même pas le banal bien qui est prévisible mais réconfortant, le banal ridicule et ennuyant. On en rigole tellement c’est embarrassant et c’est dommage car ça ne partait pas si mal. Une série de livre YA à succès ne suffit pas à créer des films de qualité. Impossible de contredire son efficacité financier en revanche… Il faudra attendre juin 2017 pour la suite et fin de la saga. On va pouvoir tous crier ensemble: ENFIN.

200 (1).gif

Photo crédit : Allociné

10 commentaires sur “Critique : Divergente 3 – Au délà du mur

  1. Bon eh bien je ne pense pas aller le voir, du moins pas au cinéma… C’est dommage j’ai l’impression que les films sont de pire en pire. J’avais bien aimé le premier, limite plus que le livre. Sachant que je n’ai pas spécialement aimé le dernier tome en livre je n’imagine pas le film haha

    J'aime

    1. Ouais garde ton argent pour un film mieux, honnetement :). Mais oui exactement c’est de pire en pire ,c’est triste… Pareil, les livres étaient déjà une déception mais les films ont réussis à rajouter une couche haha

      Aimé par 1 personne

  2. « Une série de livre YA à succès ne suffit pas à créer des films de qualité. »
    THANK GOD FOR THIS.

    C’est quand même dommage qu’on ne réussisse pas à faire d’excellentes adaptations avec les livres YA. J’ai l’impression que ça finit toujours par tourner que autour d’une histoire d’amour, alors que certains livres ont un message et un univers plus profond que ça… Difficile de surpasser le pouvoir des mots et de l’imaginaire des gens. 😉

    Aimé par 1 personne

      1. Exactement. Aussi, les producteurs ne sont surtout pas le public ciblé de cette littérature. Ils essaient de comprendre ce que les lecteurs veulent voir et c’est souvent la romance à l’eau de rose qui l’emporte dans leur tête, plus que d’autres valeurs véhiculées dans les livres.

        J'aime

  3. J’ai également vraiment pas aimé ce film ! Comme vous l’avez dit, c’est de pire en pire … et c’est bien dommage. Dans les livres, les personnages sont intéressants, l’univers vraiment cool et l’intrigue un peu banal mais passable mais ils arrivent encore à nous faire ce genre de films ! Ca me rend folle quand je pense aux bons films qu’ils auraient pu faire.
    J’ai appris que le directeur des deux derniers films ne ferait pas le dernier (même lui a dû se rendre compte de la merde qu’il faisait) alors j’espère que celui qui a fait le premier va revenir !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s