série

La mauvaise série qu’est La fête à la maison, 20 après

Les mystères de Netflix ont fait que j’ai commencé cette série, sans même avoir vu ne serait-ce qu’un épisode de la série originale La fête à la maison.

Il a suffit d’un teaser, celui-ci dessous… La magie du bon marketing. La série a été produite par Netflix qui a joué à fond la carte nostalgie. Ça a même marché sur moi alors que je ne connaissais même pas la série de base… C’est une bonne vielle sitcom des années 80. On suit le quotidien d’une famille recomposée (soeurs, d’amis, d’ex-maris, chiens). Je sais vraiment pas ce qui s’est passé pour que je regarde.

Dû donc à des circonstances inexplicables, je me retrouve à appuyer sur play et à regarder cette série. Bon c’est pas si rare que ça, sur le coup ça me paraissait une bonne idée. C’est dramatique tellement c’est nul. Moi qui n’ai jamais au grand jamais été dérangée par les rires enregistrés, là c’est à s’arracher les yeux. En 10 épisodes je pense avoir rigolé 2 fois… Pour une série comique avec des rires tous les 10 secondes, c’est assez dure de faire pire.

Le problème majeur c’est donc que ce n’est pas drôle. Du coup je me creuse la tête, pourquoi est-ce que ça ne me fait pas rire ? Déjà, c’est du comique vintage, avec des punchlines récurrentes, du style « oh mylanta » de DJ ou « How rude » de Stefanie ; à la « bazinga » de TBBT mais pire, alors c’est dire. Et c’est pas une phrase par ci par là, c’est A CHAQUE EPISODE. C’est bien de faire quelques références aux fans de la première heure mais faut pas non plus que ce soit l’entièreté de la série. Moi, ça me passe au dessus de la tête et je suis dépitée devant mon écran.

200 (3)

Le jeu d’acteur est terriblement mauvais, à tel point que c’est le gamin de 8 ans le meilleur… C’est tout ce que je déteste dans un sitcom, tu sens à chaque scène qu’elle a 20 ans de retard. Même les scénarios de chaque épisode sont à se cogner la tête contre un mur. Alors je vous vois venir pourquoi est-ce que j’ai regardé en entier ? Ce n’est pas de ma faute, j’ai un problème pathologique OK ? Je ne peux pas arrêter une série en cours de saison. C’est comme ça, c’est ma malédiction. Certains sont enfermés dans une tour surveillée par un dragon, moi je dois finir les séries que je commence sinon ça  me donne de l’eczéma.

200 (4)

En résumé, bilan très négatif. Je sais pas ce qu’il y a sauver. S’il-vous-plaît, arrêtez de rebooter des séries si c’est pour refaire la même chose en pire. Si vous étiez fan de La fête à la maison il y a 20 ans, peut-être que ce ne sera pas si terrible. Sinon, je vous déconseille très vivement cette série. Elle n’a pas du tout été construite pour séduire de nouveau spectateur. On prend les mêmes ingrédients et on refait le même gâteau, 20 ans plus tard, ça ne fonctionne évidemment pas.

Saison 1 Disponible sur Netflix – mais franchement ne la regardait pas.

Photo Crédit : senscritique.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s