série

Pilote : Riverdale

On en parlait et on en parlait. A coup de teaser super esthétique et d’atmosphère un peu glauque, Riverdale avait su créer l’attente. Et c’est pas si facile pour une série de mi-saison. Verdict ? On est deux à donner notre avis  !

Basée sur la BD « Archie Comic’s », cette série produite par la CW et disponible sur Netflix le lendemain à l’internationale se concentre sur la petite ville bien mystérieuse de Riverdale. Lancée par Roberto Aguirre-Sacasa (Glee, Looking) et Greg Berlanti (Supergirl, Arrow, The Flash), on y suit Archie (K.J Apa)  qui a eu un été surchargé, tout comme toute la ville qui essaie de se remettre de la disparition de leur camarade de classe Jason Blossom. Que s’est-il vraiment passé cet été ? 

 

Marianne :

Ça vous dit déjà quelque chose pas vrai ? Pretty Little Liars, trait pour trait. Quand il y a une série à succès de toute façon, faut s’attendre à des copies. C’est pile-poil le ton, une sérié destinée Teen un peu dark mais pas trop pour pas les effrayer, avec un casting de bombes atomiques féminines comme masculines. C’est un genre à part entière, qui personnellement ne me laisse pas indifférente alors je dis let’s go.

Le pilote pose beaucoup beaucoup de questions, peut-être même trop. Beaucoup d’intrigues sont lancées en même temps. Mon flair indéfectible sent qu’elles vont évidemment être liées. On est donc un peu perdus parfois, mais ça captive et beaucoup de personnages sont introduits grâce à ça et ça intrigue, forcément ! J’ai un petit coup de coeur pour Betty (Lili Reinhart), qui dès le premier épisode se fait briser le coeur et trahir par sa nouvelle BFF… Ou encore Jughead Jones (Cole Sprouse) qui est très attachant en écrivain un peu looser coincé dans sa ville de campagne et qu’on voudrait voir beaucoup plus par la suite ! Quoiqu’un peu cliché (en particulier Cherry Blossom qui a du mal à passer comme crédible pour ma part), le cast est plutôt sympa, avec des répliques très drôles qui les rendent très attachants.

J’avoue, j’ai été prise dedans. Le pari est pour moi gagné pour la chaîne, qui lance une série en concordance avec son public et d’autres séries déjà lancées sur ses grilles (je pense par exemple à The Vampire Diaries). Par pitié, ne me gâcher pas le plaisir d’un scénario bien écrit et cohérent juste pour nous faire prolonger l’histoire sur des saisons infinissables. Dans tous les cas, j’ai très hâte d’être à vendredi prochain !

 

Mélody :

Je vais commencé par l’évident, le logique, le nez au milieu de la figure : quel BG ce Archie !

Bon, je fais dans le cliché (je m’en excuse) et je me contredis carrément (mais c’est pas grave), parce que je voulais commencer mon avis par vous parler des clichés que contient cette série.

D’abord (vous vous en doutez) : le boy next door devenu subitement le plus beau mec du lycée (alors que l’ancien plus beau mec du lycée – original, on leur accorde au moins ça – est mort). J’aime bien le personnage d’Archie, même si j’ai peur qu’à la longue il devienne insipide, du genre à être obsédé par son amour de lycée, aka sa prof de musique. J’espère qu’il ne sera pas réduit à ça en tout cas.

Second cliché plus qu’obvious : l’ancienne fille super populaire (et magnifique avec tout ça) qui décide de se refaire et fait amie-amie avec la fille pastroppopulairemaisunpeuquandmême (fiou c’est long), mais bon, on change pas les mauvaises habitudes, elle finit par mettre le grapin sur le meilleur ami/amoureux de sa nouvelle amie. Malgré tout, le personnage de Veronica m’a tout l’air plutôt intéressant et je suis pressée d’en savoir plus sur elle, et il me tarde de voir l’évolution de cette amitié (ou peut-être plus ?).

Niveau cliché, je pense que cette série fait fort, dans le genre équipe de foot, cheerleaders, prof de musique canon, bal dansant, la fille populaire tyrannique, le meilleur ami gay, le nerd habillé tout en noir (sexy soit dit en passant) qui écrit un roman coincé sur son ordi etc etc. MAIS ! Les personnages semblent dans l’ensemble intéressant, et ce pilote fait son job, il nous laisse sur notre faim, avide d’en savoir plus, tout de suite.

Sinon, j’adore l’ambiance générale, un peu sombre mais qui fait pas peur, un peu rétro juste ce qu’il faut. La bande son est aussi hyper cool, je pense que je vais pas mal shazamer pendant les prochains visionnages de cette série.

En bref, je trouve que ce pilote est annonciateur d’une bonne série, en espérant qu’ils ne tombent pas encore plus dans les clichés, ou qu’ils les utilisent à bon escient, mis en opposition avec cette sombre histoire de meurtre, ça pourrait donner quelque chose de vraiment pas mal.

Je vous conseille de regarder ce premier épisode, ça vaut le coup d’oeil.

2 commentaires sur “Pilote : Riverdale

  1. En ayant maintenant vu le deuxième épisode je trouve que beaucoup de mystères sont présents, et je pense que l’histoire va continuer sur quelque chose de jamais vu , pour se détacher de PLL par exemple.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s