Musique·Non classé

Review: Katy Perry – Witness

Katy Perry l’avait annoncé: son quatrième album marquerait un changement profond et serait plus engagé. Chained To The Rhythm, le premier single de l’album, annonçait la couleur: la chanson, écrite après la victoire de Donald Trump, délivrait un message sur la façon dont les gens vivaient leur vie (en suivant le mouvement, sans se poser de questions, etc). Maintenant que l’album est sorti, il est temps de faire le point sur Witness.

 

De manière générale, Katy Perry semblait toujours taper juste avec ses singles, qui sont, pour la plupart, des gros hits qu’on connait tous (plus ou moins). La liste serait longue (I Kissed A Girl, Hot And Cold, Firework, California Gurls, Roar ou encore Dark Horse). Bref, c’est une figure importante de la pop actuelle. Alors, lorsqu’elle a annoncé que son quatrième album serait plus engagé, moins « pop-friendly », la question est apparue: Katy Perry peut elle faire de la musique engagée tout en restant… la Katy Perry que tout le monde aime?

 

 

Sur le papier, le pari semble (en parti) réussi. Cette idée de musique plus engagée semble présente sur certaines chansons: Chained To The Rhythm, bien sûr, mais aussi Bon Appétit qui prône une certaine liberation sexuelle, Power (‘Cause I’m a goddess and you know it some respect, you better show it) ou encore Hey, Hey, Hey qui vantent la puissance des femmes (Cause I’m feminine and soft, but I’m still a boss), pour n’en nommer qu’une partie.

 

 

Niveau sonorité, l’album semble cohérent. Certaines chansons se ressemblent, peut-être trop justement. L’album est assez chargé, bruyant. On est loin des sonorités habituelles auxquelles Katy Perry nous avait habituées: des chansons plus axées sur les basses, des sonorités électroniques, parfois plus urban, parfois vraiment dance-hall. Le tout semble pourtant fonctionner, parfois.

 

 

Cependant, pour chaque bonne chanson, on a le droit à une chanson un peu moins bien, décevante, qu’on pourrait passer sans problème. Sur les 14 chansons, 7 m’ont conquis, 7 m’ont laissé indifférent, sans avoir spécialement envie de les réécouter. Au final, après une lecture de l’album, on reste sur notre faim. La longue attente entre PRISM (2013 – Roar; Dark Horse) et Witness n’est, pour moi, pas rentabilisée. L’album est décevant de par ses musiques qui ne font ni chaud ni froid, étouffées par des instrumentales parfois trop lourdes (Power).

 

 

Néanmoins, Witness semble confirmer une choses: Katy Perry est une chanteuse à ballade. Depuis son premier album, ses albums nous offrent des perles: Thinking of You, Not Like The Movies, The One That Got Away, It Takes Two, Ghost… Autant de ballades sur ses premiers albums qui sont des pépites. Et Witness n’échappe pas à cette tradition: Miss You More, LA ballade de l’album, est simplement magnifiquement triste et une confirmation que Katy devrait persévérer dans ce style de musique.

 

 

Pour résumer:

Le coup de coeur: Miss You More

Les biens: Swish Swish, Chained To The Rhythm, Bon Appétit, Bigger Than Me,  Save As Draft, Pendulum.

Les bof: Hey, Hey, Hey, Roulette, Power, Into Me You See.
Les vraiment bof: Déjà Vu, Mind Maze, Tsunami

En bref, un album décevant (7 vs 7) qui a le mérite de proposer un renouveau de Katy Perry. A voir si Katy Perry continuera dans cette voie ou retournera à des sons plus accessibles mais sûrement moins épanouissants.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s